Vélo rando

parfois, on décide ça sur un coup de tête. Ta femme t’en parle depuis 15 jours, tu te lèves le matin en te disant « Allez, on se lance, on le fait »

On commence donc par se faire une liste du matos qu’on va emporter, et surtout de ce dont on va avoir besoin pour le faire. On achète ensuite sur la baie, des équipements premier prix, parce que pour une première, on fait simple, et si ça nous va pas, ben on a pas perdu énormément.

Donc oui, on a décidé avec wo-oups de faire un petit périple à vélo de quelques jours, en dormant en camping le soir (ouille ouille ouille).

Ca passait donc par l’équipement des vélos (porte bagages), puis l’achat d’une remorque (grosse erreur, j’y reviendrais). 

Donc, mon vélociste préféré a été mis à contribution pour le matériel, et mes blanches mains (au départ) ont montés tout ça.

Puis on a commencé à réfléchir au trajet

Orléans Nantes par les bords de Loire ? Non, trop long. 400 km pour une première balade en vélo sur plusieurs jours, ça me semblait trop long. 

J’avais envie de retourner à Briare, cette ville me plait énormément, avec son pont canal au dessus de la Loire. 

Donc le trajet sera : Orléans Briare par les bords de loire, puis Briare Montargis par le bord du canal de Briare, puis Montargis Orléans par les bords du canal d’Orléans (qui relie Orléans et Montargis). 

Ca c’était le projet initial.

Les vélos se montent tranquillement, pendant le premier semestre 2010. Un surly 1×1 avec moyeu alfine 8v pour moi, et wo-oups récupère mon ancien vtt rockrider 5.4, celui-ci se voit monter une fourche rigide en cromo, une surly 1×1. Les deux vélos sont équipés de dynamo de moyeu, et pour ma part, j’investi dans un e-werk pour pouvoir charger mon téléphone pendant ces 4 jours. Celui-ci y laissera sa prise d’alimentation d’ailleurs. 

Départ donc mercredi 28/07/2010 en début d’après midi. Le but de la première étape est de longer la Loire jusqu’à Sully.

Nous traversons donc Orléans, wo-oups avec ses vaudes 25l chargées à bloc, et moi avec la remorque 140l pleine à craquer avec les affaires de camping. 

Un passage par l’ile Charlemagne pour récupérer la route des bords de Loire que nous suivons donc tranquillement. Arrivés à Jargeau, nous faisons une pause de quelques minutes, afin de manger un fruit. 

Puis nous repartons, toujours en suivant le chemin. Chemin qui nous fait passer par une route pavée, qui grimpe très brutalement, et sans prévenir ! Je termine debout sur les pédales, tirant sur le guidon du Surly afin d’arriver en haut. Ca passe !! 

Cependant, pendant les premiers kilomètres, je me rend compte que la remorque n’est pas adaptée à ce genre d’exercice. Ses roues de 16″ se plantent dans chaque trou, freinant ainsi le vélo. Cependant, dès que le bitume est bon, on peut rouler tranquillement à 30 km/h, et sans forcer. 

Première étape, Orléans -> St Père sur Loire. 55 Km en 3h06 de roulage.

Camping 3* de St père, sympatique. Pizzas à emporter préparées directement devant toi, piscine (petite, mais bon wo-oups a pu se tremper après le vélo). 

La tente Novae X2 de Coleman est légère, et se monte très facilement. Vu la température ambiante, on peut se passer d’un duvet par personne, et on se contente d’un duvet pour deux, mis en place comme une couverture. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *