L’histoire des gros cailloux racontée par le professeur

Un jour un vieux professeur remplit de sagesse s’adresse à ses élèves. Le vieux prof leur dit : « Nous allons réaliser une expérience » .

Il prit un grand pot, qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite il prit une douzaine de cailloux qu’il mit dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord, il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »

Tous répondirent : « oui ».

« Vraiment ? ».

Alors il prit un récipient rempli de graviers. et versa ce gravier sur les gros cailloux puis remua le pot. Les graviers s’infiltrèrent entre les gros cailloux jusqu’au fond du pot. Le vieux prof demanda encore : « est-ce que le pot est plein ? »

L’un des élèves répondit : « probablement pas ! »

« Bien » dit le professeur.

Il prit alors un bac de sable qu’il versa dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »

Cette fois, sans hésiter, les élèves répondirent « Non ! ».

« Bien ! » dit le vieux prof.

Il prit alors un pichet d’eau et remplit le pot jusqu’à ras bord. Le vieux prof demanda finalement : « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? »

Un des élèves, songeant au sujet du cours, répondit : « cela démontre que, même lorsqu’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de chose à faire ».

« Non, dit le vieux prof, ce n’est pas cela ! la grande vérité que nous montre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous. »

J’ai découvert cette histoire pendant une bonne dépression due au travail.

Alors effectivement, je me suis posé la question de « Quels sont mes gros cailloux ».

Et non, ce n’était pas le boulot.

Cette liste de gros cailloux est plutôt classique. Même si elle a changé depuis que je l’ai établie.

Les gros cailloux sont mes enfants, ma chérie, mes ami(e)s proches …

Ce qui a énormément changé, c’est la liste des cailloux plus petits, ainsi que le sable et l’eau.

Il FAUT l’adapter à la vie. Les cailloux plus petits sont maintenant mes loisirs, mes amis.

Le sable, c’est mon boulot.

L’eau c’est … j’en sais rien. Je ne crois pas en avoir en fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *