Guidon Wink Bar

Je vais pas me mentir à moi même, je suis un geek. Donc quand j’entends parler d’un objet connecté, j’ai un sourcil qui se lève façon Spock.

En l’occurrence, ma société a participé à la campagne de financement participative pour le guidon Wink bar de Velco Bikes. Et donc, ils nous ont proposés de tester la bête pour 15 jours.

je l’ai récupéré Mercredi 28 août, pour un peu plus de 15 jours donc. Le montage est relativement rapide, même si il faut faire attention à quelques points :

  • Le guidon fait 31,8 mm de diamètre et nécessite donc une potence adaptée.
  • Le guidon est TRES large, il faudra adapter la longueur des gaines et câbles freins sinon vous aurez des mauvaises surprises en tournant le guidon
  • L’embout droit du guidon est en plastique et peut se désolidariser du guidon en enlevant une vis Torx (question : mais qu’est ce que ça cache ?). Serrer une poignée sur cet embout fait que la poignée tourne légèrement sur elle-même. Aussi, il faut préférer les poignées qui se serrent des deux côtés, ou qui se serrent du côté le plus proche de la potence.

Au chapitre des inconvénients, pour l’instant j’en vois un : le câble qui sert à la recharge du guidon quand celui-ci est monté sur un VAE. Ce câble n’est pas amovible, il n’y a aucune prise pour le débrancher. La solution serait donc de le couper mais si jamais un jour on achète un VAE, on se prive de la possibilité de le recharger via la batterie du VAE.

Alors que faire ? Pour ma part, considérant que j’ai le guidon uniquement pendant 15 jours, j’ai fait le choix d’enrouler le câble autour du guidon et de la potence, mais ce n’est pas particulièrement pratique si je devais avoir le guidon plus longtemps.

 

Montage

Le montage initial du guidon m’a pris 20 minutes sans trop forcer. On démonte les différentes poignées et manettes du guidon actuel du vélo, on desserre la potence et on monte l’ancien. On remet ensuite les manettes et poignées.

Cependant, les premiers kilomètres ont été surprenants, je n’avais pas fait attention à la longueur des câbles de freins, et surtout des gaines : en tournant un peu trop le guidon vers la droite, la roue arrière se bloquait.

Le lendemain, j’ai donc remis le vélo sur le pied d’atelier pour changer les gaines et les câbles, et c’est quand même 10x mieux 🙂

 

Utilisation courante

Le guidon est très confortable à utiliser. Je n’avais jamais trop roulé avec un cintre moustache, étant habitué aux modèles route et droits.

Au final, la position est agréable et permet de mieux voir la route.

 

Utilisation connectée

Je ne vais pas le cacher, c’est quand même un des points intéressants de ce guidon.

Déjà, il est pourvu de deux petits voyants qui s’allument dès que le guidon se réveille. Ça ne remplace pas un bon éclairage (on est à deux fois sept lux hein), mais ça permet un minimum de visibilité avant que le phare dynamo se réveille. Et surtout, toute lampe supplémentaire qui s’allume permettra d’être mieux vu et c’est toujours bon à prendre.

L’application mobile (dans mon cas sous Android) est pratique à utiliser.

 

Elle permet de régler le comportement des leds du guidon, et d’accélérer son extinction quand on s’éloigne du vélo.

Et surtout, elle permet de démarrer une session de

Navigation

Le guidon affiche une série de voyants visibles du cycliste. Ceux-ci vont s’allumer de différentes façons, selon les instructions de navigation :

L’application est très bien faite sur ce point. Un tutoriel est intégré et allume les différentes Led en fonction de l’instruction (tournez à gauche, à droite, prenez la 4ème sortie au rond point, etc etc)

Par contre, un des points noir de cette application, c’est le routage. Elle est en mode « distance minimale ». Celle-ci vous proposera de vous faire passer pas un chemin à travers champs, par une venelle étroite, et autres voies qui ne sont pas forcément propres à la circulation à vélo, du moins quand on veut arriver à destination sans passer sous la douche et se changer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *