demigrator

aaaahhhh le processus mystère de WHS

Mystère de beaucoups de points de vue d’ailleurs.

Assez obscur dans son fonctionnement, c’est pourtant un des processus majeurs de WHS : c’est celui qui est chargé de la répartition du stockage sur les disques secondaires.

Bref rappel de l’architecture, avec mon WHS en exemple :

– 1 DD IDE de 80 Go pour le système
– 1 DD SATA de 500 Go, un DD SATA de 300 Go et un DD IDE de 200 Go pour les données

Le DD de 80 Go est partitionné comme suit (partitionnement obligatoire à l’installation) :

20 Gio pour le système (C:)
54 Gio pour les données (D:)

La partition D: devient la « landing zone », c’est à dire la zone sur laquelle WHS stocke les données que vous copiez depuis le réseau. Puis le processus Demigrator fait son travail en répartissant les données sur les autres disques, si ils sont là. C’est aussi celui qui est chargé de gérer les mises en miroir des données.

Les utilisateurs ayant lu mon premier billet sur le sujet voient tout de suite le problème d’un tel setup : je ne peux pas copier plus de 54 Gio en un laps de temps assez court. Ca doit être pour cela que Microsoft recommande d’utiliser le disque le plus gros comme disque principal.

Après de longues recherches sur le disque C: du WHS, on arrive dans le dossier c:\document and settings\All users\Application Data\Microsoft\Windows Home Server\logs ou on peut trouver un bon nombre de fichiers de logs du WHS.

Intéressez vous au q_de.log. Le bien nommé, puisqu’il s’agit tout simplement du fichier de log de demigrator.exe.

Lisez le, il est vraiment très instructif et permet d’avancer moins aveuglément dans la connaissance du fonctionnement interne de WHS.

Les autres fichiers de logs sont assez intéressant aussi, mais je n’ai guère le temps de les décortiquer.

Stay tuned