Vista

Fallait s’y attendre, à chaque fois c’est la même rengaine de la part des adeptes du Mac : ouin Microsoft-le-vilain, il a copié notre OS

C’est à mourir de rire. J’ai lu ici un billet parlant d’une vidéo sur le site du New York Times. Le « journaliste » s’amuse à comparer Vista et OSX, principalement sur les fonctions que Microsoft aurait copié sur OSX. On passe donc sur le moteur de recherches intégré, le zoom dans les répertoires de vignettes, les effets graphiques, la side bar …

Bref ….

Au delà de cette vidéo, qui selon moi est à prendre au second degré, il vaut voire que les Macounets hurlent au plagiat à chaque sortie d’une version majeure de Windows. Mais permettez moi de poser une petite question : si cela était le cas, Apple aurait fait un procès à Microsoft depuis très longtemps. Hors à ma connaissance, il n’en est rien. Pourquoi ?

Et si c’était parce que Apple, selon l’expression consacrée, n’a pas les cuisses propres ?

Ben oui, Mac OS X intègre tellement de logiciels open sources qu’on en viendrait à se demander si le seul développement qu’ils aient fait est l’interface … (oui je sais je me répéte, mais là je peux me lâcher et libre à vous de commenter à loisir). D’ailleurs, si les macounet(te)s pouvaient m’enlever un doute : est ce qu’on trouve quelque part les codes sources des logiciels libres présent au sein de Mac OS X : mach, cups, samba, konqueror, sudo, bash et tous ceux que j’ai oublié ?

Donc peut on dire que Mac OS X est un clone de Hurd (au hasard) ? Pourtant, si on applique la démarche des macounets ce serait facile. Mais le raccourci est un peu rapide, sinon très osé.

Mais prenons le quelques minutes/heures :

  • Hurd est basé sur le même noyau que Mac OS X
  • Hurd, projet GNU par excellence, contient donc aussi un grand nombre de logiciels libres

Bien entendu, tout cela est masqué au commun des mortels, puisque la partie « visible » de Mac OS X repose sur des technologies propriétaires, comme l’interface Aqua. Les macounet(te)s moyens ignorent complètement le caractère libre des fondations de leur OS. Hors, le logiciel libre est une cible relativement facile sur ce coup là. Oh c’est certain, Apple respecte scrupulesement les licenses libres (enfin pas toujours, exemple de Safari … ). Alors qui copie ?

OS X intègre depuis la version 10.4 un outil du nom de Dashboard. Il me semble que cet outil avait fait beaucoup parler de lui à cette époque, une campagne du genre « Cuppertino, start your photocopiers » avait même étée lancée par les développeurs de Konfabulator, un outil existant depuis très longtemps sous OS X et reprennant l’ensemble des fonctions du Dashboard.

La démarche de Microsoft est d’intégrer directement dans l’OS des fonctions qu’on pouvait ajouter auparavant sous forme de logiciels additionnels, fonctions plébicitées par les utilisateurs. Où est le mal à cela ? Apple fait la même chose non ? C’est la loi de l’offre et la demande (enfin quelque chose d’approchant). Franchement, j’ai beaucoup de mal à comprendre la démarche des adeptes du Mac. De plus, quand on prend des copies d’écrans des deux protagonistes, il faut une bonne dose de mauvaise foi (ou avoir bu une sacré dose d’alcool) pour y voir un clonage.

Certains pourront reprocher à Microsoft son manque d’innovation. En particulier l’absence au sein de Vista du fameux WinFS. Mais si Microsoft avait sorti son produit avec un WinFS buggé, certains (les mêmes ?) auraient reprochés le manque de maturité du système et le fait que Microsoft prenne,une fois de plus, ses utilisateurs pour des bétas testeurs.

Ce billet, commencé à la mi décembre, est très incomplet. Je le publié néanmoins dans l’état

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *