Vie mobile

(r)Evolution de ma vie mobile : j’abandonne le smartphone

Et oui, ce qui devait arriver arriva, j’ai succombé aux sirènes du couple PDA/Téléphone. Vu la faiblesse de mon budget, le renouvellement de mon P900 bien fatigué s’annoncait problématique. En fait, un smartphone BT + grosse capacité mémoire + possibilité WiFi m’aurait couté très cher, sans parler d’une intégration pas forcément heureuse vu les échos que j’ai eu.

J’ai donc investi dans un nouvel abonnement téléphonique, en prenant un K600i de Sony Ericsson (je suis un grand fan de cette marque de téléphones). Abonnement chez Orange, engagement de 24 mois l’engin me revient à 1€, plus l’abonnement. Mais l’un dans l’autre, cela me coutera bien moins cher que l’abonnement SFR que j’ai, pour un service rendu supérieur.

Pour compléter le téléphone, il me fallait un PDA. Là, j’ai assouvi un vieux rève. Un Sony Clié PEG UX50/E !!! Oui, vous avez bien lu. Je me suis offert un des meilleurs PDA existant, que dis-je la rolls des PDA, le top du top, la crème de la crème … Bon je m’emporte un peu.

Donc oui je refais une entrée dans le monde PalmOS. Etant administrateur d’un site en parlant, c’est un peu normal :-p

Après quelques semaines d’utilisation (dont une semaine de vacances) je dois dire que je suis bluffé par ce couple infernal. Le K600i fonctionne très bien couplé à l’UX/50. L’application de gestion des SMS fonctionne bien, et la bestiole est fournie avec une application très pratique du nom de Coma. Cela permet de paramétrer très facilement l’accès GPRS et la liaison Téléphone <=> PDA. Ainsi, je gère mes SMS la plupart du temps entièrement depuis le PDA. Taper un SMS avec un vrai clavier présente quand même quelques avantages …

L’UX50 intègre à la fois Bluetooth pour la liaison avec le PDA et le Wifi pour la liaison avec un réseau. Petite déception, la portée du Wifi est assez faiblarde 🙁 et l’UX semble mal capter les signaux à travers les murs. J’ai essayé l’engin sur une aire d’autoroute dotée d’un hotspot, ca ne marche pas (trop) mal, nonbostant bien sûr un certain problème de portée.

Concernant les applications sur l’UX50/E, je me retrouve à nouveau en terrain particulièrement connu. Ainsi, je peux (re)profiter d’Agendus, de Snappermail entreprise, splashid, MobileTS, Tussh et consorts. Un vrai bol d’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *