Cambriollage

Ceux qui suivent un peu Palmattitude l’ont forcément remarqué, ma maison a été « visitée » cette après midi. Le pire, c’est que la « visite » s’est faite dans un laps de temps somme toute très court

Ce billet va faire un peu « vidage de sac », mais j’en ai besoin. Après avoir recueilli certains témoignages, et après avoir reçu la visite de deux policiers pour constater l’infraction, je pense avoir reconstitué le modus opérandi des cambrioleuses. Oui oui, le féminin est voulu, il m’a été confirmé par les deux policiers qui sont venu. 😉

Elles ont commencés par forcer mon portillon. Il suffit de tordre simplement légèrement la base pour que le péne sorte de la gâche. Une fois le portillon ouvert, elles ont accédées à l’arrière de la maison. Là, elles ont forcé la porte fenêtre avec un tournevis. Une fois les battants de la porte fenêtre ouverts, elles ont pu entrer dans la maison et mettre à sac nos armoires à A. et moi. Qu’est ce qu’elles cherchaient ? Des bijous, des pièces anciennes, bref tout ce qui peut se vendre facilement et ne comporte pas de numéro de série.

Elles ont donc emporté certaines parures de bijoux appartenant à ma femme, dont celle que je lui avait offert pour la naissance de R. Elles ont aussi emportés la parure offerte pour son anniversaire et les boucles d’oreilles ‘Oeuil de tigre’ achetées à Mayotte. Plus grave, elles ont pris la gourmette d’Ay., pourtant gravée à son prénom, ainsi que la gourmette d’A., elle aussi gravée.

Ceci dit, les APN, les ordinateurs, les téléphones, tout çà est resté à sa place. Au départ je pensais à une visite par des enfants, pour faire des repérages. Mais cela m’a été démenti par les policiers, car cela ne correspond au mode opératoire habituel. Ils m’ont aussi confirmés qu’un gang des pays d’Europe de l’Est tourne actuellement sur Orléans, et que les jeunes filles qui volent sont des mineures de 14-15 ans, ce qui fait qu’elles sont innattaquables. En plus elles ne parlent pas le français (pour la plupart) et les policiers sont incapables de remonter jusqu’a leur réseau de soutenance.

Bref demain va falloir que je téléphone à mon assurance pour faire une déclaration de vol, et aller ensuite porter plainte au commissairiat de police. J’ai que çà à foutre en plus

2 réflexions sur « Cambriollage »

  1. Vraiment désolée pour ce qui vous est arrivé… c’est un sentiment horrible que de ne pas se sentir sûr chez soi. Heureusement que toi et ta famille, vous n’avez rien eu. 🙁

    Pour info, ici en Belgique, certaines régions sont également la proie de ce genre de bande organisée. Les cambrioleurs ayant pénétré chez le papa de D. ont procédé exactement de la même manière que chez vous… je sais ça ne console pas mais on se sent peut-être un peu moins seul.

    Bon courage et bisous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *